Reportage France 3 Champagne-Ardennes --> Reims. Débrayage des salariés de Valéo

Débrayage chez VALEO© Marie-Line Fournier - France 3 Champagne-Ardenne

Devant le site du sous-traitant rémois en équipements automobiles, cent pour cent des effectifs de l'équipe de jour ont débrayé. Une première journée d'action ce dimanche pour protester contre le projet de licenciement d'un représentant du personnel.


Par Juliette Poirier

Reims. Débrayage des salariés de Valéo  Taux de clic logo 1

L'EST éclair --> Les salariés de Valéo s’opposent au licenciement d’un collègue à Reims

Dimanche 9 décembre 2018 : Soutien au Camarade de chez VALEO

  • Nom du fichier : Soutien camarade valeo 1
  • Taille : 28.31 Ko
yes /

Télécharger

------------------------------------------------------

Logo udfo51

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

Mardi 06 novembre 2018

Résolution Annuelle

 

Réunis en Assemblée Générale Annuelle, les Syndicats de l’Union Départementale Force Ouvrière de la Marne s’engagent indéfectiblement dans le cadre des résolutions du Congrès Confédéral de Lille.

Ils saluent avec force le 70ème anniversaire de notre organisation confédérée, née pour poursuivre l’œuvre émancipatrice de la vieille CGT que nos fondateurs entendaient faire vivre envers et contre tout.

Organisation née pour préserver l’indépendance de la lutte des travailleurs pour eux et par eux, elle est aujourd’hui attaquée de toute part justement pour ce qu’elle est et pour ce qu’elle défend à travers et par nous ses militants : l’indépendance et la liberté syndicale vis-à-vis de toute forme de pouvoir : religieux, politique ou patronal.

Mais à travers les attaques perpétrées contre notre organisation syndicale particulièrement,

Ce sont les droits et garanties collectives des salariés et agents de l’état qui sont visés, ciblés ;

C’est l’avenir de notre jeunesse qui est balayé sur l’autel de profits immédiats ;

Ce sont nos camarades retraités qui sont spoliés du fruit d’une vie de travail.

 

Les Syndicats Force Ouvrière de la Marne condamnent purement et simplement :

  • L’étatisation de toutes les garanties collectives construites par les travailleurs eux-mêmes, issues du Conseil National de la Résistance et en premier lieu la Protection Sociale.
  • L’étatisation de l’Assurance Chômage, fondée et développée par la CGT-FO.
  • La paupérisation organisée du réseau du Logement Social.
  • L’ubérisation des travailleurs, terme du nouveau monde dont le synonyme dans l’ancien monde est servitude.
  • Un nouvel ordre élitiste de l’accès aux savoirs avec les contre-réformes du bac et de la licence, avec Parcoursup, avec la contre-réforme de la formation professionnelle et de l’apprentissage.

 

Alors loin des grands discours des salons parisiens,

C’est debout que les Syndicats de l’Union Départementale Force Ouvrière de la Marne dénoncent ce nouvel asservissement de celles et ceux qui n’ont que leur force de travail pour toute richesse ;

C’est debout que les Syndicats de l’Union Départementale Force ouvrière de la Marne font des résolutions du Congrès Confédéral de Lille LEURS résolutions ;

C’est debout que les Syndicats de l’Union Départementale Force Ouvrière de la Marne portent, envers et contre tout, les derniers mots de notre congrès confédéral : RESISTER, REVENDIQUER, RECONQUERIR.

ANNIVERSAIRE

 

1948 - 2018

Les 70 ans de la CGT-FO

 

 

Date de dernière mise à jour : 10/12/2018