Pour continuer à défendre la classe ouvrière, préservez-vous !

L’arbitraire règne en maitre, le mensonge est son valet

Cher(e)s camarades,

L’arbitraire règne en maitre, le mensonge est son valet.

Mais la résistance est là et bien là et fait face à la finance totalitaire.

Sanction, répression, mise à pied, menace et chantage à l’emploi... L’artillerie lourde est sortie !

C’est pas une nouveauté du COVID, les chars sont sur les champs Elysée depuis des mois.

Mais à l’approche du 11 mai, les appels à la grève et au droit de retrait collectif se multiplient tout comme les déclarations, motions, lettres ouvertes , pétitions…

Les travailleurs aussi se préparent et ils le savent, nous le savons il n’y a que le rapport de force qui peut nous faire gagner !

Et ce rapport de force n’en doutons pas est EN NOTRE FAVEUR, nous ne nous sacrifierons pas pour leurs paradis fiscaux !

ALORS, rappelons-nous, n’oublions pas que c’est dans un pays ravagé et ruiné que nous, la classe ouvrière, nos ainés, ont construit notre modèle social, notre protection sociale, nos services publics.

« ILS NE SAVAIENT PAS QUE C’ETAIT IMPOSSIBLE, ALORS ILS L’ONT FAIT »

Ne nous interdisons rien mes camarades, ne nous censurons pas.

Ils ont bien plus besoin de nous que l’inverse !

Soutien des Inspecteurs du travail à leur collègue Anthony SMITH

Communique inspection du travail soutien a a smith page 001

Communique inspection du travail soutien a a smith page 3

05dc150d 4062 4db1 8e78 e9f2330be19c

Information du secrétaire du syndicat FO des inspecteurs du travail

En effet, en toute matière (congés, temps de travail, droit syndical, IRP…), c’est le règne de l’arbitraire et du non-respect de la signature de la France !

Les plaintes se multiplient, peut-être est-ce cela qui freine un peu les choses, sans doute aussi la volonté de garder un « vernis démocratique ».

A l’attention de M. Guy Rider, directeur général de l’OIT et Mmes et MM. les membres du Conseil d’administration du BIT

 

Madame, Monsieur,

 

Les syndicats CGT, SUD, FSU et CNT du ministère du travail de l’Etat français vous adressent, en pièces jointes, un dossier relatant des violations graves des conventions n°81, 129 et 188 de l’OIT par le gouvernement français à l’occasion de la gestion de l’épidémie de Covid-19.

 

Nous sollicitons votre intervention urgente auprès du gouvernement français, au vu de l’urgence des mesures liées au contexte particulier crée par la crise sanitaire COVID19, afin de faire cesser ses pratiques illégales et afin que le ministère du travail assure la sécurité des agents de l’inspection du travail en leur fournissant les moyens de se protéger et d’exercer toutes les missions confiées par ces conventions.

 

Dans l’attente de votre intervention, nous vous adressons nos salutations syndicales.

 

Je vous informe qu’en tant que secrétaire général du syndicat Force Ouvrière Travail Emploi formation Professionnelle compétent sur le champ de syndicalisation du ministère du travail Français, le conseil national de notre organisation syndicale m’a mandaté pour nous associer à cette démarche. Il s’agit d’une intervention urgente.

 

Laurent LEFRANCOIS, secrétaire général du syndicat FO TEFP.

 

  Mail : syndicat.fo@travail.gouv.fr

communiqué CORONAVIRUS COVID-19 Inspecteur du travail