TOUS ENSEMBLE le 5 OCTOBRE 2021

udfo51@force-ouvriere.fr

Edito udfo51 logo2

Edito du 6 juin 2021

Vous trouverez en pièce jointe le courrier au 1er ministre pour lequel le secrétaire général a reçu mandat unanime du CCN et sur lequel je me permets d’attirer votre attention.

Vous trouverez en pièce jointe le courrier au 1er ministre pour lequel le secrétaire général a reçu mandat unanime du CCN et sur lequel je me permets d’attirer votre attention.

Extrait Résolution CCN 27 et 28 mai 2021 :

L’heure est à la préparation du rapport de force et à la mobilisation pour faire valoir les revendications à commencer par l’exigence de levée de l’état d’urgence et le rétablissement de tous les droits et libertés. Le CCN donne mandat au bureau confédéral de porter urgemment et solennellement cette exigence auprès du gouvernement.

Extrait courrier SG Cgt-FO :

Ces débats ont conduit le CCN à adopter une résolution à l’unanimité exprimant les analyses, positions et revendications de FO dans ce contexte et donnant mandat à la confédération pour agir en conséquence.

Le CCN a fait le constat, sur la base des rapports qui lui ont été faits, de l’engagement indéfectible des syndicats et militants FO pour répondre aux attentes des travailleurs durant toute cette période, malgré les nombreuses restrictions sanitaires qui affectent durement l’activité en général et portent atteinte de fait à l’exercice des droits syndicaux telles que la possibilité de réunions, d’informations et de contacts avec les salariés, et de manifestations.

Plusieurs des membres du CCN ont fait état de situations de discriminations, subies par des délégués FO et liées à leur activité syndicale, dans des entreprises ou administrations, mentionnant des pressions, menaces, sanctions tant dans le secteur privé que public. Le CCN nous a donné mandat d’engager une campagne de défense de nos délégués victimes de ces agissements.

Considérant et réaffirmant le rôle majeur des syndicats en défense des intérêts des salariés et de la préservation de leur santé au travail, a fortiori quand la situation sanitaire est invoquée par les pouvoirs publics et le patronat pour accélérer la remise en cause de droits et acquis des salariés, le CCN nous a donné mandat de porter urgemment et solennellement auprès du gouvernement l’exigence de levée de l’état d’urgence et le rétablissement de tous les droits et libertés, essentiels à l’exercice plein et entier des droits syndicaux.

Notre mandat est donc on ne peut plus clair et nous, responsables et mandatés de la Confédération Générale du Travail Force Ouvrière, porteurs et héritiers de l’histoire de la classe ouvrière, nous devons d’être massivement présent ce mardi 8 JUIN à Reims ou à Chalons à 17h (sou-pref et pref). 

 

  • Nom du fichier : courrier à Jean CASTEX - premier ministre -
Télécharger

Edito