Propo2

1 semaine sans Fonction Publique pour défendre la Fonction publique et les services publics

 Il s’agit de défendre les moyens et les effectifs des services publics et donc à la fois les conditions de travail des agents et le maintien de véritables services publics de proximité, garants de l’égalité de droits des usagers.

Communique de presse

Le recrutement généralisé par la voie contractuelle, c’est la mort programmée de la Fonction Publique et la précarité généralisée !

 

Le projet de loi de transformation de la Fonction Publique va bien au-delà de la transformation, il s’agit ni plus ni moins de la déconstruction des principes qui régissent la Fonction Publique issus de la Révolution française et du programme du Conseil National de la Résistance.

Ouvrir les recrutements de manière généralisée par la voie contractuelle, y compris pour les emplois de cadres dirigeants, avec l’impossibilité de les titulariser, tout en introduisant la possibilité de se séparer plus facilement de tous les agents, sous la forme de la rupture conventionnelle introduite récemment dans le droit du travail, c’est renier le principe républicain fondateur d’égalité d’accès aux emplois publics institué par la Révolution.

Les critères de recrutement seraient garantis par décret du Conseil d’Etat, veillant au respect du principe d’égalité d’accès aux emplois publics… Serait-ce l’organisation de nouveaux concours, mais cette fois-ci pour recruter des contractuels ? C’est donc bien la mort programmée de la Fonction Publique !

Si le recours aux contractuels devient la règle, les fonctionnaires actuels demeureraient mais avec un statut fragilisé, et de fait comme à La Poste ou à Orange dans des corps en voie d’extinction avec des conséquences négatives sur les déroulements de carrière et plus tard sur l’équilibre de la Caisse de retraite.

Nos dirigeants qui maîtrisent la communication, tout dans l’affichage et la langue de bois, habillent leurs intentions de mots trompeurs : « transformer et simplifier le cadre de gestion des ressources humaines »  De belles phrases construites pour échapper aux contraintes du service public, privatiser et éviter de promouvoir et mieux rémunérer les agents !

Cette simplification est poussée à l’extrême en créant un CDD de projet ne pouvant excéder 6 ans et pouvant s’achever de manière anticipée dès la réalisation du projet. C’est la consécration de la précarité dans la Fonction Publique !

 

greve Mobilisation revendications communiqué Fonction Publique