Grève

Boulangerie de l’Europe - Champagne Burtin : les revendications ne s'arrêtent pas et n'ont pas débutées le 5 octobre !

Avec une belle présence visible de notre organisation, malgré la pluie, c’est plus d’un millier (chiffres « officiels ») de salariés publics/privés qui ont manifesté ce Mardi 5 octobre sur les lieux de manifestations marnais

Mais la résistance et les revendications ne s’arrêtent, ni n’ont débuté, mardi 5 octobre.

Privés d'augmentation de salaire depuis 2007, les salariés de la maison de Champagne Burtin en grève

Confinement ou pas, laissez-passer ou pas, la défense de droits et libertés collectives, la défense de notre protection sociale et de notre assurance chômage, du droit à la santé et à l’instruction, la défense de nos services publics n’a jamais cessé !

Année record pour le CAC 40, dividendes indécents, explosion du coût de l’énergie et des carburants, à LA BOULANGERIE DE L’EUROPE et à la MAISON DE CHAMPAGNE BURTIN, nos camarades portent avec détermination et malgré une pression décomplexée les revendications salariales des travailleurs qu’ils représentent.


A la Boulangerie de l’Europe, la direction a lâché quelque peu et l’accord NAO avec primes et augmentation de salaire a pu être signé par FO

Au Champagne Burtin, la direction campe sur ses positions. « Vous croyez au père-noël ? »

Alors c’est en assemblée générale quotidienne, suite à l’impulsion donnée par nos camarades que les salariés en très forte majorité reconduisent la grève

 

N’hésitez pas à nous porter vos soutiens. Ils seront transmis aux camarades

Boulangerie de l'EuropeBoulangerie de l’Europe

Champagne BURTINChampagne Burtin

 

Mobilisation greve